Zéro à Dix Songtext

Zéro à dix
J'aimerais savoir pourquoi j'existe
Dix à vingt
J'ai des hormones comme plein les mains
C'est déjà trente
Je pourrais faire ce qui m'tente
Mais y'a des factures en attente
Quarante
C'est on dirait le métier qui rentre
Cinquante
Y'a p'us rien qui rentre surtout pas mon ventre
J'ai déjà soixante
Y'a plein d'affaires qui plissent, ostie j'ai soixante-dix
J'ai quatre-vingts
J'comprends p'us rien, c'est déjà le début de la fin
Après je compte même p'us
De toute façon, j'ai aucune idée où chu rendu

Lundi
J'veux surtout pas sortir du lit
Mardi
C'est comme la journée qui veut rien dire
Le milieu de la semaine
C'est mercredi, ça vaut la peine
V'là jeudi
J'vois venir la fin de semaine
J'ai pas fini, faut j'aille courir des aubaines
Vendredi
Ce serait magnifique, chu pogné dans le trafic
Enfin samedi
Je pourrais dormir, mais y'a un paquet d'enfants qui crient
Dimanche est fini
Juste à y penser, je dormirai p'us de la nuit

Les années cinquante
Les cheveux crêpés pis la crème de menthe
Les années soixante
Une nouvelle musique adolescente
Les années soixante-dix
Gang de hippies qui fument du fleur de lys
L'année deux mille
C'est la noirceur qui tombe sur la ville
En deux mille douze
Y'a p'us rien à faire sauf jouer du blues
This website uses cookies to ensure you get the best experience on our website. Closing this message or scrolling the page you will allow us to use it. Learn more